De quoi se nourrit l'orque ? poissons, requins, dauphins, baleine,

Dans la pyramide alimentaire animale, l’orque fait partie des superprédateurs de l’océan et son seul ennemi est l’homme. C’est un carnivore marin et elle est renommée pour être très vorace et ayant une alimentation très diversifiée. Elle se nourrit principalement de poissons et de mollusques et lorsqu’elle chasse en groupe, elle n’hésite pas à s’en prendre à des phoques, des requins et même des baleines plus grandes que lui.

Au menu de l’orque

Une orque a besoin de 45 kg à 60 kg de nourriture par jour. Elle peut manger encore plus s’il y a des proies disponibles.

On a retrouvé dans l’estomac de l’orque ou observé lors d’attaques de celles-ci un nombre important de proies très disparates tels que : des dauphins, des requins, des pieuvres, des tortues de mer, des otaries, des oiseaux de mer, loutres et de nombreux poissons osseux. Selon les régions où elles vivent, les orques n’auront pas le même type de menu.

Au total, il y a plus de 140 espèces d’animaux dont plus de 50 espèces de mammifères marins qui sont susceptibles d’être dévorés par l’orque.

Pour visionner quelques vidéos sur l’orque et ses méthodes d’attaques, cliquez sur les vidéos suivantes :

 

Hémisphère nord

1. Orque épaulard résidente : surtout du poisson (saumon, maquereau, flétan, morue, etc.).
2. Orque épaulard nomade dite transitoire : phoque, baleines dont celle de Minke et la baleine grise, otarie, marsouin.
3. Orque épaulard offshore : les préférences de proies sont encore mal connues, mais ont les a vues manger des requins.
4. Petit Orque épaulard de type 1 de l’est de l’Atlantique nord : poissons dont hareng et maquereaux, phoques, manchot.
5. Orque épaulard de type 2 de l’est de l’Atlantique nord, plus grande que la première : baleine (baleine de Minke en particulier), dauphin, phoque de Wedell.

Hémisphère sud

1. Orque épaulard type A de l’Antarctique : baleine Minke (ou petit rorqual), éléphant de mer, phoque.
2. Orque épaulard grand type B : phoque de Weddell, petit rorqual.
3. Orque épaulard de Gerlache de petit type B : manchots, pingouins, poissons.
4. Orque épaulard de la mer de Ross de type C : légine antarctique et poissons
5. Orque épaulard subantarctique de type D : légine australe et poissons.

Est-ce que l’orque attaque les hommes ?

attaque orque homme soigneur - L’orque, un prédateur à l’alimentation très diversifiée.
© Stéphane Bonnel /Adobe stock

Mis à part quelques cas exceptionnels dans les parcs comme celui du Marineland d’Antibes, Loro Parque en Espagne et celui de Sea World aux États-Unis, celle-ci ne chasse pas l’homme. Il arrive que des kayakistes se fassent écraser par les orques ou que des bateaux de pêcheurs soient poursuivis, mais cela n’ira jamais plus loin.

Est-ce que l'orque attaque les ours ? L'alimentation de l'orque
Ours polaire ©Alexander – stock.adobe.com

Est-ce que l’orque attaque les ours ?

Elle pourrait être un prédateur naturel pour l’ours blanc. À ce jour, aucune attaque n’a été observée. On a bien retrouvé des restes d’ours dans l’estomac d’orques, mais il s’agit vraisemblablement de prélèvement à l’occasion de la rencontre d’ours déjà mort. Jean-Louis Etienne, le célèbre explorateur français des Pôles, affirme également que l’ours polaire n’a aucun prédateur, à part l’homme.

Autres articles qui pourraient vous intéresser sur l’orque…

Un orque ou une orque ? féminin ou masculin ? après la lecture de ce post, vous n’hésiterez plus…

L’Orque ou épaulard, le superprédateur des mers… un condensé de ce qu’il faut savoir sur l’orque 

 

Achetez le livre "Dans le sillage des Orques"

Cliquez sur l’image pour acheter le livre sur Amazon  « Dans le sillage des orques »

Visionnez quelques pages  du livre « Dans le sillage des Orques »